Médiation

De nombreuses affaires émanant de faits banals de la vie quotidienne sont trop souvent portées devant les tribunaux et renforcent l’arriéré judiciaire que connaissent déjà les tribunaux belges. Il est toutefois possible d’éviter les procédures judiciaires trop longues et les frais y afférents en recourant à des modes alternatifs de résolution des conflits relevant du droit civil et commercial.

Parmi ces méthodes alternatives, la procédure de médiation, moins longue et moins coûteuse que la voie judiciaire classique, permet de dégager des solutions aux conflits de manière consensuelle.

La médiation évite en outre:

L’expert-médiateur a suivi une formation et est reconnu par le marché de l’assurance.

Au terme de cette formation, il connaît le processus d’une médiation efficace et dispose des connaissances juridiques nécessaires pour mener à bien une médiation. Grâce au caractère pratique de la formation, l’expert-médiateur maîtrise et sait appliquer les techniques.

Le médiateur prend d’abord connaissance du dossier des parties et du litige qui les oppose.

Il rencontre chaque partie séparément afin de leur expliquer le principe de la médiation, de les écouter et d’envisager les éventuelles solutions.

Le médiateur met sur pied une réunion entre toutes les parties et les aide à trouver, elles-mêmes, la solution la plus juste au litige.

Lorsqu’un accord intervient, celui-ci est consigné sur un document appelé “convention sous seing privé” établi en trois exemplaires, un exemplaire pour chacune des parties.